Fraisier

(Fragaria X)

Catégorie :

Description

(Fragaria X)

 

Synonyme du retour de l’été au Québec, la fraise est un péché divin. Et bonheur! Il est tout à fait possible de cultiver soi-même des fraises fameuses.

 

Préparation du sol

Le fraisier pousse bien dans la plupart des terres à jardin, mais préfère un terreau sableux bien drainé et riche en matière organique. Il faut s’assurer de ne pas planter les fraisiers dans un sol où poussaient des tomates, aubergines, framboises, pommes de terre, poivrons ou encore d’autres plants de fraises, depuis au moins quatre ans. Cela afin d’éviter certaines maladies de racines qui ont un sérieux impact sur la croissance et la production fruitière. Le fraisier étant vivace, il est important de bien désherber la plage de culture et de s’assurer qu’il n’y avplus de semences de mauvaises herbes avant de planter le fraisier.

Un bon apport de fumier est recommandé afin d’augmenter la teneur en matière organique. Épandre à l’automne 12 litres au mètre carré serait une bonne mesure. Au printemps, on peut incorporer un engrais complet comme du 10-20-20 à raison de 50 g au mètre carré.

 

Plantation

Idéalement le plus tôt possible au printemps, on plante le fraisier aussitôt que le sol est meuble. On le plante en rangs avec un espace de 60 cm entre chaque plant. On laisse environ 1 m entre chaque rang. Arroser copieusement après la mise en terre.

Un bon paillis végétal ou en plastique opaque est très utile pour empêcher la venue de mauvaises herbes qui font compétition aux fraisiers.

On espace les stolons (petits plants engendrés par le plant-mère) à environ 15 cm du plant-mère. S’il est placé plus près, la pollinisation risque d’être moins efficace et on augmente les chances de maladies.

Il est capital d’offrir une bonne protection hivernale aux plants de fraise. La quantité de neige au sol étant difficile à prévoir, de la paille sur les plants fait très bien l’affaire. On la retire au printemps, lorsque les pousses recommencent à verdir doucement. La laisser entre les rangs peut être utile en cas d’alerte de gelées lors de la floraison. On pourra alors en remettre sur les plants pour la nuit.

 

Une plantation de fraise est rarement productive plus de quatre années, il faut donc prévoir une bonne rotation des cultures.

 

Référence : David Monniaux, 2005.